Register

Recherche

Carte des activités

Agenda des activités La liste des activités de la province, par commune...
La liste des activités de la province, par commune...

Calendrier des activités

Decembre 2018
Add event Proposer
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
  • Vue annuelle
  • Vue mensuelle
  • Vue quotidienne
  • Vue quotidienne
SEMEL : La "Petite Foire" alternative
Neufchâteau
Début : Samedi 27 Juillet 2013, 15:00
Fin : Dimanche 28 Juillet 2013, 15:30
Cliquer pour agrandir
Les 27 & 28 juillet 2013, et pour la troisième année consécutive, des associations organisent une « petite foire » en marge de la « grande » foire de Libramont pour promouvoir une autre agriculture, éthique et paysanne.
Une rencontre estivale qui prend de l’ampleur.
Un rendez-vous informatif, festif et ludique à ne pas manquer. A Semel.

- à la ferme Bufflardenne, entre Verlaine et Neufchâteau sortie 26 sur la E411. Entrée gratuite.

Débats, tables rondes, contes, concerts, stands paysans et solidarité nord-sud.
Samedi 27 juillet : de 14h00 à 22h30
Dimanche 28 juillet : de 10h00 à 15h30

LE PROGRAMME COMPLET EST ICI

Le CNCD-11.11.11 invite à déguster grillons et criquets.


Produire plus n'est pas la première réponse à la crise alimentaire. Il faut changer de modèle agricole et alimentaire, garantir le droit à l’alimentation et mettre en pratique la souveraineté alimentaire.

En guise d’action clin d’œil toute symbolique, pour lancer sa campagne pour le droit à l’alimentation, le CNCD-11.11.11 vous propose le dimanche 28 juillet à 14h00 sur "La Petite Foire"… de goûter aux insectes.

Bien sûr il ne suffit pas de manger des insectes pour sauver l’humanité, ni de critiquer la viande qui peut être produite par des méthodes paysannes et agroécologies. Mais changer de modèle agricole et alimentaire demande de modifier en profondeur notre rapport à la terre et à l’alimentation.
La dégustation proposée est donc surtout destinée à ouvrir la réflexion : comment stopper les pires pratiques (spéculation, accaparement, biocarburants) et développer la transition vers une agroécologie qui créera et préservera des emplois dans l’agriculture, limitera notre dépendance au pétrole et aux engrais non renouvelables, recréera du lien social, préservera les sols, les paysages et la biodiversité ?
Invitation est lancée aux volontaires et sympathisants 11.11.11 pour participer à ce temps-fort en présence de Roger Kaiser, administrateur régional du CNCD-11.11.11.
Ce sera l’occasion d’une rencontre et d’un échange entre militants actifs, à quelques encablures de l’Opération 11.11.11.
De façon plus large, le CNCD-11.11.11, organisateur de "La Petite Foire" avec le MAP, Oxfam et la Colupa, proposera sur place une animation "supercitoyen/ne 11.11.11 pour le droit à l'alimentation" à découvrir les 27 et 28 juillet à Semel.


APPEL à VOLONTAIRES
Le CNCD-11.11.11 lance un appel aux volontaires qui souhaitent donner un peu de leur temps entre le 22 et le 29 juillet pour l’aménagement des espaces, la gestion du bar, l’accueil et le logement chez l’habitant pour les artistes et intervenants extérieurs, la tenue du stand 11.11.11 et le démontage.


La Petite Foire, pour une agriculture paysanne

Promouvoir une autre agriculture, paysanne et familiale. C’est l’objectif de la « Petite Foire » qui se tiendra les 27 et 28 juillet à Semel en marge de la Foire agricole de Libramont. La particularité de cette troisième édition ? La Petite Foire quitte le territoire libramontois pour s’installer à la ferme Bufflardenne à Semel durant deux jours. La Petite Foire, fruit d’une collaboration entre le CNCD-11.11.11, la Coalition luxembourgeoise pour la paix (Colupa), les magasins du monde Oxfam et le Mouvement d’action paysanne (MAP), accueillera une cinquantaine de producteurs et d’associations.

« La Petite Foire est une alternative à la Foire agricole de Libramont. C’est un rendez-vous festif et ludique. L’objectif est d’attirer l’attention du public sur notre modèle actuel de production et de consommation qu’il est urgent de modifier. L’agriculture paysanne et locale doit primer sur l’agriculture industrialisée et l’industrie agroalimentaire » explique Patrick Besure pour le CNCD-11.11.11.

Le petit agriculteur, tant au Nord qu’au Sud, est aujourd’hui étranglé par les banques, les grands semenciers, les fabricants d’OGM, de pesticides, les marchands de machines agricoles toujours plus grosses, plus sophistiquées, plus chères. Le consommateur, quant à lui, se voit imposer une nourriture toujours plus pauvre, plus standardisée, plus industrialisée.

La Petite Foire place le paysan et le consommateur au cœur de la réflexion. Elle met en avant l’agroécologie, pratique qui place le paysan au centre des préoccupations et respectueuse de l’environnement.

Au menu de la Petite Foire: marché fermier, stands de producteurs et d’associations, films, débats, grimage d’enfants, spectacles de contes, concerts, confection de pain bio, démonstrations agricoles, bar bio-équitable, repas paysans… La présence de producteurs locaux permettra aux consommateurs de se réapproprier leur nourriture et de (re)découvrir des produits et des saveurs oubliés.








/Lucienne0507 - clic sur image
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation